RIFSEEP

Arrêté du 4 février 2021 pris pour l’application au corps des psychologues dans le cadre du RIFSEEP Cet arrêté fixe les plafonds et les montants minimaux annuels de l’indemnité de fonctions, de sujétions et d’expertise ainsi que les montants maximaux du complément indemnitaire annuel lié à l’engagement professionnel et à la manière de servir des agents relevant du corps des psychologues de la protection judiciaire de la jeunesse.

Cette indemnité est transposable au cadre d’emplois des psychologues territoriaux directement (et non plus par l’annexe 2 transitoire du décret n°91-875 du 6 septembre 1991 pris pour l’application du premier alinéa de l’article 88 de la loi du 26 janvier 1984 qui prévoyait une équivalence RIFSEEP avec les Conseillers techniques de service social des administrations de l’Etat).